Suivez-nous
La Souveraineté de l'individu, Essai sur les fondements et les conséquences du nouveau libéralisme
Éditeur
Presses universitaires de France (réédition numérique FeniXX)
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Souveraineté de l'individu

Essai sur les fondements et les conséquences du nouveau libéralisme

Presses universitaires de France (réédition numérique FeniXX)

Offres

  • AideEAN13 : 9782130701248
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    9.49

  • AideEAN13 : 9782130663744
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    9.49

Autre version disponible

Qu'est-ce qui justifie l'idée étrange que l'État est souverain ? Les conséquences de la souveraineté de l'État sont inacceptables, même dans l'option douce de la social-démocratie qui aboutit, en pratique, à un nouveau corporatisme. Présentant le néolibéralisme comme la philosophie de la souveraineté individuelle, ce livre soutient que si quelqu'un est souverain, ce doit être l'individu. La souveraineté individuelle repose sur plusieurs fondements : elle est efficace (théorie de l'ordre spontané) et elle s'identifie aux droits de l'homme, sans lesquels on ne peut penser ni l'ordre spontané ni le contrat social libéral. L'auteur poursuit les implications des thèses néolibérales dans le domaine des fonctions et du financement de l'État. À travers les trois grandes doctrines néolibérales (l'ordre spontané, le contrat social et le droit naturel), il cherche à tracer les frontières de l'État minimal. Repris dans la perspective de la souveraineté de l'individu, les grands débats actuels sur la sécurité sociale ou la fiscalité reçoivent un éclairage nouveau.
S'identifier pour envoyer des commentaires.