Suivez-nous

o n l a l u

http://www.onlalu.com/

o n l a l u est un site de critiques et d'informations littéraires animé par une rédaction et ouvert aux internautes.

Des écrivains imaginés
14 juillet 2019

Petite anthologie officieuse de la littérature

Dans ce premier livre réjouissant, drôle et érudit à la fois, Cécile Villaumé
déboulonne les statues des écrivains. Avec une plume enlevée, elle dépoussière
les portraits d’auteurs pour faire une satire du monde des lettres. C’est un
vrai bonheur que de se plonger dans l’intimité de ces figures qui font l’objet
des chroniques de cette petite anthologie littéraire impertinente, subtile et
mordante, contre la bêtise d’hier et d’aujourd’hui.

Ils sont quinze élus, de Charles d’Orléans à Marguerite Duras, en passant par
Mallarmé, Colette ou Conan Doyle, unanimement reconnus par la critique et les
institutions. Très documenté, cet essai en forme de saynètes raconte un
moment, une situation où le « grantécrivain » est un homme ou une femme comme
les autres, avec ses travers, ses défauts, ses ridicules. Ainsi, on trouvera
le poète Charles d’Orléans, finances en berne, sollicité par les membres du
conseil pour payer des toilettes à une illuminée du nom de Jeanne d’Arc (dont
il n’a jamais entendu parler) qui doit rencontrer le roi Charles VII, et qu’il
prend pour une « catin ».

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

Pérégrinations / 1723-1747

Grigorovitch-Barski, Vassili

Éditions des Syrtes

25,00
7 juillet 2019

[**Périgrinations de Vassili Grigorovitch-Barsky
****est le livre que L'Arbre à Papillons, à Phalsbourg, va lire pendant l'été
et vous recommande vivement !**](https://www.onlalu.com/2019/07/02/quoi-
lire-77-45401?overlay=Papillons)
**C'est dans le  q u o i  l i r e ? #77**

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

UN TRAMWAY LONG COMME LA VIE - ET AUTRES RECITS

Maramzine Vladimir

Les Éditions Noir sur Blanc

18,00
7 juillet 2019

[**Un tramway long comme la vie de Vladimir Maramzine
**](https://www.onlalu.com/2019/07/02/quoi-lire-77-45401?overlay=Payot)[**est
le livre que Payot Librairie, en Suisse, va lire pendant l'été et qu'il vous
recommande vivement !**](https://www.onlalu.com/2019/07/02/quoi-
lire-77-45401?overlay=Payot)
[ **C'est dans le  q u o i  l i r e ? #77**](https://www.onlalu.com/2019/07/02
/quoi-lire-77-45401?overlay=Payot)

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

LE COLLEGE DES EPLUCHEURS DE CITROUILLES POCHE
7 juillet 2019

Trouver sa place. Enfin

Au collège des Museaux, il n’y a pas de réseau, les élèves sont nourris au
quinoa, grimpent aux arbres pendant le cours de sport, épluchent des courges
pendant leurs heures de colle et apprennent l’estonien au lieu de l’anglais.
Quand Elliott arrive dans l’établissement afin d’y faire sa rentrée en 5ème,
il espère pouvoir enfin échapper à sa vie sordide. Malheureusement, on apporte
toujours ses problèmes avec soi, où que l’on aille… Elliott semble se laisser
dépérir, empêtré dans ses soucis familiaux, jusqu’au jour où il rencontre
Péline, une fille à la chevelure rousse extravagante qui n’a pas froid aux
yeux, prête à tout pour aider ce jeune garçon qui l’intrigue. Elle l’entraîne
alors dans son univers décalé, fait de vieilles fringues usées, d’objets de
récupération et de plantes improbables…
Entre roman à tendance écolo, histoire d’ados en perdition et récit policier
teinté d’humour, " Le collège des éplucheurs de légumes " emmène le lecteur
dans une histoire un peu folle quoique pleine de sens, peuplée de personnages
attachants qui, tous, cherchent une place et un peu de tendresse.

**Magali Mathieu**

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

L'enfant du désert
7 juillet 2019

Pierre Rabhi se raconte aux enfants

Rabah est né dans une oasis du Sahara. Là-bas, à cette époque, les hommes
vivent au rythme des saisons, le temps coule littéralement, rien n’est rapide,
tout n’est que douceur,  sérénité. Les familles vivent ensemble, mangent en
cercle autour d’un plat commun, et lorsqu’il fait trop chaud, dorment sur la
terrasse à la belle étoile. En communion avec la nature. La pluie est un
miracle pour les terres sèches, le vent qui souffle par bourrasques n’effraie
pas le petit garçon qui se dit « avoir rendez-vous avec lui ». À l’école, on
lui apprend la non violence et on règle les conflits par la bienveillance et
le pardon. C’est lorsque sa mère meurt que le petit Rabah sait que sa vie est
bouleversée… Mais ce qui trouble son existence, celle de son père et des
hommes du village, c’est l’arrivée des Roumis, ces étrangers à la peau blanche
qui creusent et exploitent le charbon, dans des mines qui ne cessent de se
multiplier.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u