Suivez-nous

Anne-Marie, Rayon Poche

12 janvier 2023

La découverte du corps d’Adam Merkel par un de ses élèves, le jeune Sal Prentiss, plonge la petite ville de Lovelock dans l’incrédulité. Le meurtre semble avoir été d’une grande violence pourtant, aux dires de tous, ce professeur, nouvellement installé dans la région, était un homme sans histoire.
Dans ce trou paumé du Nevada, au milieu du désert, la police, peu habituée à ce genre d’homicide, est vite dépassée. Troublée par la mort de son collègue et ami, Nora ne peut se résoudre à rester sans rien faire. Intriguée par la relation qui liait Adam à Sal, Nora creuse l’histoire de ces deux âmes endeuillées.
Si chaque personnage d’Heather Young se retrouve prisonnier, d’une addiction, d’un héritage familial ou d’un lieu de vie, ils ont tous fait leurs propres choix. Et c’est toute la question de la culpabilité qui entre en jeu, quand certains refusent d’endosser leur responsabilité et que d’autres la portent comme un fardeau.
Ce roman noir d’Heather Young, au-delà de traiter des multiples défaillances du système social américain, s’empare d’un sujet rarement évoqué, celui de la crise des opioïdes. Victimes de ce fléau d’une ampleur inconsidérée, jeunes, pauvres et minorités meurent de
désespoir aux Etats Unis par milliers.

Natasha Trethewey

Points

7,50
12 janvier 2023

Une rencontre inattendue avec celui qui fut, 20 ans auparavant, le premier agent de police présent sur le lieu du meurtre de sa mère. Des dossiers destinés à être détruits et qu’il lui confie. Des témoignages, des comptes-rendus d’autopsies, des transcriptions dans lesquels Natasha se plonge. Et son passé, alors qu’elle a durant tant d’années cherché à le fuir pour s’en protéger, Natasha se décide à le raconter.
Petite fille métis née dans le Mississipi des années 70, elle fut dorlotée par les siens avant que ses parents ne se séparent. Direction Atlanta pour Natasha et sa mère. Un beau-père qui entre dans sa vie, les gifles qu'il porte sur sa femme, et une enfant, témoin impuissant d’une tragédie
en marche.
La poétesse américaine Natasha Trethewey emprunte dans ce récit un long chemin qui la ramène vers les fantômes de son enfance. Par l’écriture, douloureuse mais nécessaire, elle parvient à explorer sa mémoire et ses traumas pour redonner vie, au travers de ces pages
déchirantes, à celle qui fut bien plus qu’une victime.

Arturo Pérez-Reverte

Seuil

19,00
2 juin 2022

Los perros duros no bailan !!!!

Faire parler des chiens peut très vite tourner à la mièvrerie et au ridicule.
Alors un grand bravo, Mr Perez-Reverte, vous rejoignez Paul Auster ou Clifford Simak qui ont réussi avec bonheur cet exercice risqué.
J'espère que le monde canin de Negro, Téo, Agilulfo, ou Boris vous séduira autant que moi !
Bonne lecture
Marie-Laure

Éditions Gallmeister

9,90
19 avril 2022

Sublime !

Marie-Laure

6 septembre 2021

Grace, Yazz, LaTisha, Amma, Megan/Morgan...ont entre 19 et 93 ans et sont afro-britanniques. Elles ont connu le racisme, l'abandon, le viol, l'échec scolaire, la recherche d'identité. Elles sont 12 femmes, filles, autre et leur voix se font écho tout au long de ce récit pour nous raconter ces blessures intimes. Liées entre elles de près ou de loin, elles ont en commun cette volonté et cette détermination qui les poussent à aller au-delà des préjugés d'une société britannique encore trop patriarcale. Et en s'affranchissant des codes établis, chacune, à sa manière, parvient à se forger son idée du bonheur. L'écriture de Bernardine Evaristo est aussi libre et moderne que le sont ses personnages. Son ambitieux roman choral est une vraie révélation !