Suivez-nous

Olivier C.

Dernier commentaire

Le dernier bain de Gustave Flaubert
par (Libraire)
12 mars 2021

Régis Jauffret raconte Gustave Flaubert avec la liberté du romancier . Dans cette biographie imaginaire - personnages de fiction et réels mélangés - le père d'Emma Bovary se révèle un héros multiple , paradoxal , toujours surprenant . Ainsi on découvre un " ours " réfugié dans son " gueuloir " de Croisset mais aussi attiré vers Paris pour des virées mondaines ; ballotté toujours entre la Normandie et le désir d'Orient ; partagé entre la fréquentation des femmes et les amitiés masculines - ou l'inverse s'amuse R Jauffret -.
Rentier , amateur de bonne chère Flaubert vitupère pourtant sans cesse contre les moeurs bourgeoises ; homme aimant , attentionné avec sa famille , sa mère , sa nièce Caroline , il se permet d'être dur , féroce , méprisant avec les fâcheux , " jamais gentil avec les cons " ...
Bref , ce Flaubert est vraiment trop ; trop extravagant , trop fougueux , palpitant sans arrêts , incorrigible bavard en société , mais surtout travailleur acharné, besogneux du style à l'excès , souffreteux et misanthrope . Admiratif et envieux , son ami Maxime Du Camp lui soupirait " ton talent t'emporte ... "
Régis Jauffret , lui , pardonne à Flaubert sa démesure parce qu'elle est le prix à payer pour incarner l'écrivain absolu .