Suivez-nous

Alexandra C.

L'audacieux Monsieur Swift
par (Libraire)
26 mars 2020

Ambition

Mais qui est donc "l'audacieux Monsieur Swift" ? On aurait aussi pu dire l'ambitieux Monsieur Swift, car c'est bien là le nœud du problème, l'ambition.
Depuis son plus jeune âge Maurice a l'ambition de devenir un écrivain lu et surtout reconnu par les lecteurs et par ses pairs. Il met tout en œuvre pour atteindre son objectif. Là où le bât blesse c'est que Maurice Swift, qui a un talent certain pour l'écriture, n'a aucune imagination. Comment devenir un écrivain célèbre dans ces conditions? Comment faire pour construire un roman quand on est incapable d'en construire l'intrigue? Et bien Maurice a trouvé la solution, il va se servir de son physique avantageux pour séduire des écrivains et spolier leurs histoires, leurs idées afin de les plagier. Il ne recule devant rien, n'a honte de rien, ne regrette jamais rien. L'ambition de cet "Audacieux Monsieur Swift" est sans limite.
Venez découvrir jusqu'où Monsieur Swift est capable d'aller pour devenir l'écrivain célèbre qu'il a toujours rêver d'être.

L'appel

Fanny WALLENDORF

Finitude

15,99
par (Libraire)
20 mars 2020

Sport, amour et succès

Richard est un tout jeune homme un peu empoté, pas très à l’aise avec son corps. Il fait du saut en hauteur depuis des années au grand désespoir de ses entraineurs et sous le regard moqueur de ses camarades. Il rit d’ailleurs également de lui-même.
Mais à force d’entrainement, d’entêtement, il découvre une nouvelle façon de sauter, il affine sa technique. Il se bat contre tous et impose coûte que coûte son saut. Il a une grande confiance en lui. Cette confiance le mènera loin, jusqu’aux compétitions les plus reconnues.
Je recommande vivement la lecture de ce roman initiatique où l’on rencontre un adolescent américain dans les années 60 qui découvre l’amour, se jette à corps perdu dans la pratique de son sport et échappe de peu à la guerre du Vietnam.

Au nom du bien

Éditions Gallmeister

22,60
par (Libraire)
10 février 2020

Une certaine Amérique

Richard Weatherford est le pasteur d'une petite ville au fin fond des États-Unis. Il mène une vie bien rangée auprès de sa femme, leurs cinq enfants et sa communauté. Mais cette vie va soudain basculer dans le chaos, à cause d'une petite histoire qu'a eu Richard avec un jeune homme qui aujourd'hui le fait chanter. Il faut absolument lire ce roman qui dépeint avec subtilité la noirceur d'une Amérique profonde, puritaine, empêtrée dans ses idées pro-Trump où chacun cherche à cacher ses petits secrets.

Propriété privée
par (Libraire)
5 octobre 2019

Voisins-voisines

Devenir propriétaire! C'était le rêve de ce couple parisien. Ils ont tout fait pour le réaliser et ont acheté une maison mitoyenne dans un écoquartier.
Tout allait pour le mieux jusqu'à l'installation de leurs nouveaux voisins, les Lecoq.
Et le rêve se transforme tout à coup en cauchemar, bruit, odeurs désagréables, fêtes incessantes avec tout le voisinage. C'est devenu insupportable. La tension monte, l'ambiance devient de plus en plus inquiétante, grinçante, angoissante.

Julia Deck joue avec les personnages et fait de son roman une sorte de thriller. Une fois de plus je salue son écriture rapide, précise et efficace.

J'adore et vous invite à lire cette pépite dès que possible.

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon
par (Libraire)
5 octobre 2019

Harcelement

Paul Hansen a été emprisonné au Canada, près de Montréal. Son co-détenu, Horton, est un Hells Angel qui purge sa peine pour meurtre. Paul décrit tour à tour sa vie dans le milieu carcéral et revient sur son passé jusqu'à l'événement qui a fait de lui un prisonnier.

Il raconte son enfance toulousaine, il est le fils d'un pasteur danois aux prises avec son manque de foi et d'une femme à la tête d'un cinéma de quartier qui n'hésite pas à programmer des films plutôt choquants pour le pasteur et sa communauté. Paul raconte leur divorce et son installation au Canada où il partage sa vie durant de longues années entre Winona, son grand amour, et l'Excelsior, une résidence dont il est le superintendant.
Il y consacre sa vie et se plie en quatre pour prendre le plus grand soin du bâtiment, des pelouses, des arbres mais aussi des résidents qui, au fil du temps, deviennent de plus en plus vieux et dépendants.

Ce tout nouveau roman de Jean-Paul Dubois, tout comme l'ensemble de ses textes précédents, m'a beaucoup touché, il met en lumière un personnage plein de douceur et de bienveillance qu'un individu va pousser à la révolte.