Suivez-nous

Sylvie M.

19,50
par (Libraire)
21 octobre 2012

Eté 1944 à Newark, banlieue de New York. Le jeune Mr. Cantor, animateur sportif, entraîne les enfants du quartier de Weequahic lorsque survient une terrible épidémie de polio. Pressée par sa fiancée de le rejoindre plus au Nord, dans les montagnes Poconos supposées plus saines, il abandonne son job, ses élèves, son quartier. Mais a-t-il fait le bon choix en choisissant d'échapper à l'épidémie ?
Dans le contexte qui est celui de la seconde guerre mondiale, le fléau qui s'abat sur le quartier juif de Newark va déclencher les réflexes irrationnels de la peur.
Un roman très puissant, construit à merveille, sur les thèmes de l'innocence, de la culpabilité, mais aussi de la fragilité du plus fort.

par (Libraire)
19 septembre 2012

L'histoire du haut-Adige, cette région annexée par l'Italie à l'Autriche après la chute de l'Empire austro-hongrois est
largement évoquée dans ce roman. Mais surtout, c'est l'histoire de Gerda et de sa fille Eva. Celle-ci commence un long voyage, du Nord au Sud de l'Italie; pendant ces près de mille kilomètres, elle évoque l'histoire de sa famille, du courage maternel, de la rencontre amoureuse. Magnifiquement écrit, magistralement construit, ce roman se lit d'une traite. A travers l'Histoire du pays de 1919 à nos jours, c'est surtout le portrait d'un personnage féminin hors du commun.

15,00
par (Libraire)
19 septembre 2012

Fille de paysans du Cantal, Claire vient faire ses études à Paris. Ce sont les sensations, les impressions, bien connues de tous ceux qui sont "montés" à Paris qui sont évoqués dans ce petit livre. Encore une réussite de Marie-Hélène Lafon qui a le souci du mot juste et du vocabulaire bien choisi. Un style ciselé qui donne à ce roman une résonance particulière, bien au-delà de la simple évocation du terroir.

par (Libraire)
17 septembre 2012

Le Club des Incorrigibles Optimistes

Cette fresque de 700 pages sur le début des années 60 en France se lit avec beaucoup de plaisir. Sur fond d'"événements" de la guerre d'Algérie, de guerre froide et de bouleversements sociaux, on suit l'adolescent Michel Marini dans l'apprentissage de la vie. En plus de sa famille et du collège, il croise des exilés de l'Union soviétique, Sartre et Kessel, au célèbre Balto, le grand bistrot de la place Denfert-Rochereau. Entre parties d'échecs et baby-foot, les personnages du roman, tous attachants, se retrouvent dans une ambiance fraternelle, dans un Paris qui n'existe plus. Les exilés russes, après avoir tout perdu, croient encore à la vie : ce sont d'incorrigibles optimistes... Roman initiatique, on est touché par l'histoire et les blessures de chacun ; tous portent la marque de l'Histoire et se projettent dans l’avenir...

roman

Actes Sud

23,40
par (Libraire)
17 septembre 2012

La Réserve

Le roman débute dans le paysage grandiose des Adirondacks aux Etats-Unis : une riche famille new-yorkaise y passe l'été, tout semble normal... Au fil des pages, le récit prend de plus en plus d'intensité, les personnages se révèlent inquiétants, et les faits révélés sont de plus en plus horribles : le suspense grandit de page en page... En toile de fond, la Crise des années 30, la montée du nazisme en Europe, la guerre d'Espagne. La densité psychologique des personnages, les multiples rebondissements font de la Réserve non seulement un roman haletant mais aussi une analyse subtile des comportements humains.