Suivez-nous

Sylvie M.

25,40
par (Libraire)
17 septembre 2012

Le Lièvre de Patagonie

Ces Mémoires qui se lisent comme un roman sont passionnantes à plus d'un titre. Engagé, l'auteur l'est dès l'adolescence où il rentre en Résistance, il a alors 15 ans, aux côtés de son père. Il l'est aussi par la suite, lors des "événements" d'Algérie ; puis Saint-Germain-des-Près, Simone de Beauvoir, le théâtre. Engagé toujours, avec la "découverte" d'Israël lors de sa création, la guerre des 6 jours, celle du Kippour ; il nous livre son approche toute personnelle du judaïsmedu fait qu'il ait toujours été athée, il ne tire "ni honte ni fierté" -, et bien sûr, toutes les péripéties qui ont jalonné le projet de son film Shoah. Sans jamais donner de leçons, Claude Lanzmann nous fait partager un demi-siècle de son existence et autant de l'Histoire du XXème siècle.

Le Masque

par (Libraire)
17 septembre 2012

Serena

Quelle femme que cette Serena ! Et jusqu'où ira-t-elle ? Nous sommes dans les Smocky Mountains, en Caroline du Nord, dans les années 30 ; le déboisement fait rage mais quelques défenseurs de la nature, fils spirituels de John Muir n'entendent pas laisser faire les exploitants forestiers sans scrupules. On ne lâche pas ce thriller qui tient en haleine jusqu'à la toute dernière page.

par (Libraire)
17 septembre 2012

L'écologie en bas de chez moi

Un récit anticonformiste et rafraîchissant... et pas correct du tout ! Iegor Gran a décidé de nous amuser avec la vague écolo. Il le dit lui-même : "Le rire désacralise, c'est bien connu. Le rire protège des lieux communs et des hammams du cerveau. Essayez donc d'hypnotiser un rieur !". Il montre du doigt certaines incohérences de l’idéal ecologique et surtout la frénésie médiatique qui l'accompagne, le lancement du film "Home" d'Arthus-Bertrand jouant ici le rôle de catalyseur. On peut noter notamment le passage sur les ampoules fluocompactes, particulièrement savoureux. De fréquents éclats de rire mais aussi une réflexion sur le thème "nature contre culture".

par (Libraire)
17 septembre 2012

Le livre des brèves amours éternelles

Un joli livre : huit pans du passé de l'écrivain, de l'enfance à l'âge adulte. Nous sommes plongés dans la Russie soviétique des années 70-80. Des réflexions sensibles sur la vie au quotidien sous le communisme. Facile et plaisant à lire.

Éditions de L'Olivier

22,30
par (Libraire)
17 septembre 2012

La grande maison

La grande maison, Nicole Krauss, Éditions de l'Olivier, 334 pages, 22 euros 9782879297521 Le principal protagoniste de ce roman à tiroir est... un bureau ! D'une construction irréprochable, quatre récits se répondent. A New York, Nadia doit rendre le bureau où elle écrit ses romans à sa prétendue propriétaire ; à Londres, Lotte va mourir et laisse un lourd secret à son mari ; dans le monde entier, Weisz, antiquaire, traque les biens juifs spoliés, et à Jérusalem, Aaron écrit une lettre bouleversante à son fils qu'il n'a jamais compris. Les routes et les destins se croisent pour construire un roman magistral, de haute tenue littéraire. Où il est question d'amour, de rupture, d'abandon, de la quête de soi... avec comme fil conducteur, ce bureau à la longue histoire.