Suivez-nous

Sylvie M.

par (Libraire)
16 février 2021

Beau, triste et envoûtant

Lire Andréï Makine, c'est plonger dans une forme de classicisme. Dans son écriture bien sûr, belle, triste et envoûtante. C'est aussi aller à l'essentiel, retrouver ce qu'il y a de beauté et d'amour dans ce monde.
Un magnifique roman.

par (Libraire)
14 février 2021

Notre histoire !

Passionnante synthèse que cette "Petite histoire de la librairie". Si vous voulez mieux connaître notre métier : ouvrez vite ce livre. S'il fallait retenir seulement quelques chiffres qui disent bien notre quotidien : ce sont 40.000 nouveaux titres qui sortent chaque année...et 800.000 titres sont disponibles... pas toujours facile de trouver le bon équilibre dans notre assortiment..!
Où l'on constate aussi que déjà ...en 1850 : les librairies râlaient contre la surproduction, qu'en 1870, ils râlaient contre la suppression du brevet pensant qu'on allait tuer "les vrais libraires", en 1880 râlaient encore : contre les librairies dans les gares, les bouquinistes, les grands magasins... quels râleurs ces libraires ! N'empêche qu'ils sont toujours là...et heureux de faire ce beau métier.

18,00
par (Libraire)
8 février 2021

Un livre magique !

Après le formidable "Dimanche des mères" et les non moins remarquables nouvelles de "De l'Angleterre et des Anglais", Graham Swif revient avec un livre totalement magique ! Laissez-vous entraîner par la les tours de magie de Ronnie Deane et Jack Robbinbs...et par la magie de l'écriture d'un des plus grands écrivains anglais contemporain . Un vrai régal...et so british .

Roman

Table Ronde

22,00
par (Libraire)
30 janvier 2021

A la recherche du poète perdu...

2030. C'est l'heure du Stroke - une panne informatique planétaire - du dérèglement climatique, de l'effondrement des structures étatiques...les Dingues sont au pouvoir; les milices se partagent le territoire; c'est une casi guerre civile. Dans ce contexte de fin du monde, l'éditeur Alexandre Garnier se souvient de son ami d'enfance Adrien Vivonne, mystérieusement disparu en 2008, dont il a publié les livres entre 1989 et 2007 dans sa maison d'édition Les Grandes Largeurs. Rongé par la culpabilité de n'avoir pas soutenu le talent de son ami écrivain, il part à la recherche des dernières personnes l'ayant côtoyé. Il tente par là d'en faire une biographie, afin de réhabiliter l'homme et surtout l'oeuvre.
Jérôme Leroy livre ici un roman majestueux, en dressant le portrait d'un écrivain énigmatique et lumineux. Mais surtout, un magnifique hymne au pouvoir de la littérature, dans un monde qui court à sa perte. Un livre éminemment poétique, à la construction rigoureuse, servi par une plume soignée. Un livre envoûtant... mais aussi militant. L'auteur excelle autant dans le registre de l'anticipation que dans l'évocation des décennies de la fin du XXème siècle.
Et si la poésie allait sauver le monde...?

Flammarion

20,00
par (Libraire)
20 janvier 2021

ô vous, frères humains...

Quel emmerdeur ce Serge ! Et pourtant... c'est avec beaucoup de tendresse que Jean, le frère cadet, en dresse le portrait. Dans une construction quasi théâtrale, nous assistons d'abord à la mort de la mère, au voyage à Auschwitz, aux déboires amoureux de Serge, aux conflits avec sa fille. Le tout sous le regard immensément bienveillant de Jean. Sous la plume acide de Yasmina Reza, même les engueulades sont chaleureuses... et drôles évidemment. Heures et malheurs de la fratrie..! Famille... on vous hait et on vous aime.