Suivez-nous

Alexandre M.

PEUPLE CONTRE LA DEMOCRATIE (LE)
par (Libraire)
17 septembre 2018

Dans cet essai, l'auteur, jeune politologue américain, explique sa théorie de la "déconsolidation démocratique"; c'est à dire l'opposition entre le populisme xénophobe et la prise de pouvoir par une élite technocratique. Le populisme étant le résultat d'un système de moins en moins démocratique, cette réflexion a évidemment un fort écho dans l'Amérique de Trump.
Le programme qu'il prône pour endiguer le phénomène est somme toute assez classique: Le retour de l'état providence, la taxation des riches ou l'augmentation des budgets loués à l'éducation ...
Des idées que la gauche occidentale approuve et qui fait de lui une figure de proue des penseurs anti-Trump.
Ce livre est un manifeste pessimiste, il ne croit pas à un "moment populiste", mais plutôt en une problématique de fond plus complexe qu'il faut combattre; toute la partie sur la question migratoire en atteste.
Je rapprocherait ce livre de celui écrit par Chantal Mouffe: "Pour un populisme de gauche", sans le positionnement politique radicale de l'intellectuelle belge.

Pour un populisme de gauche
par (Libraire)
3 septembre 2018

Pour une démocratie radicale.

Après avoir fait le diagnostic des problèmes du monde occidental dans son précédent livre: "Illusion du consensus", Chantal Mouffe tente de mettre en place une stratégie de conquête du pouvoir par la gauche radicale (La France insoumise pour notre pays par exemple).
Le peuple de gauche ne veut plus de la "révolution permanente" mais d'un bouleversement dans les urnes comme on le voit en Espagne, en Grèce ou chez nous.
Un programme politique populiste mais de gauche ne serait pas un calque de celui de droite mais une réponse claire et totale aux préoccupations du peuple en opposition à l'oligarchie qui nous dirige.
Ce serai plus de démocratie, par la proportionnelle et par une réimplication des gens dans les décisions importantes, une équivalence des différentes luttes de reconnaissance de droits émanant de la gauche comme le féminisme, le mouvement LGBT, le racisme ou bien l'écologie.
Ce livre est un manifeste, l'auteure ne cache pas dans quel camp elle se trouve. Elle fabrique une frontière claire entre le peuple, entendu comme masse prolétaire, et l'élite au pouvoir. Elle dénonce le système politique actuel, utilisant le terme de post-démocratie, où l'on vote pour le geste mais pas par conviction d'où l'abstention grandissante.
Un livre à lire et à méditer.

Histoire militaire de la France / Des Mérovingiens au Second Empire
par (Libraire)
2 septembre 2018

Dans cette rentrée, cet ouvrage collectif fera date.
A l'heure où l'on débat sur la manière d'appréhender notre Histoire (Confère l'accueil du livre: Histoire mondiale de la France), aborder le fait militaire, c'est aborder ce qui a construit la France.
Dans cette optique, le travail des historiens a consisté à reprendre la chronologie de notre histoire (Les grands rois, les grandes batailles ...) en abordant le rôle de l'armée et son influence sur les évènements. Cette approche permet de voir l'évolution des pratiques militaires (Armements, stratégies, mobilisation...) et l'extension des zones d'influence de la France (cf: les guerres sous l'Ancien Régime, l'armée révolutionnaire, les conquètes napoléonniennes ...).
Ce livre est une somme qui par la densité du contenu, la technicité du propos, peut parfois être difficile à comprendre mais ne vous laissez pas rebuter, votre comprehension de l'Histoire de notre pays s'en trouvera modifié.
Vivement la sortie du volume 2 !

Il nous faudrait des mots nouveaux
par (Libraire)
26 août 2018

A la recherche des mots inconnus

Après nous avoir émerveillé avec son "Enigme des premières phrases", Laurent Nunez revient avec cet essai passionnant sur sa quête de mots intraduisibles qui gonfleraient notre lexique.
A travers treize mots pêchés au quatre coins de la planète, l'auteur nous invite à de nouvelles sensations comme le Freizeitstress, le Litost ou bien le Naz.
Une sorte de lexicothérapie ludique et joyeuse mais surtout un bonheur d'érudition.

Le Directoire, La République sans la démocratie

La République sans la démocratie

La Fabrique

15,00
par (Libraire)
26 août 2018

Le Directoire ou la fin de la Révolution?
Telle est la question que les deux historiens spécialistes de Robespierre veulent nous soumettre.
En effet, quand cette période est décrite comme un retour à la normale, les auteurs y voient plutôt la suppression de tout ce qui faisait le sel de la Révolution: les droits de l'homme, le suffrage universel ...
Ce qui fait de ce régime une République sans démocratie, une "République élitiste, parlementaire et colonialiste"; autrement dit une République bourgeoise loin des désirs du peuple.
Ce livre est brillant par son sujet, mais aussi par la résonance avec la vie politique actuelle.