Suivez-nous

Alexandre M.

La religion du capital

Lafargue, Paul

Climats

14,00
par (Libraire)
24 septembre 2018

Capitalistes de tous les pays, réagissez !

Avec cette farce, Paul Lafargue, l'auteur du "droit à la paresse", tirait à boulets rouges sur le capitalisme.
Une conférence à Londres réunissant l'élite du monde civilisé à lieu pour contrecarrer la montée des idées socialistes dans le monde ouvrier. Pour se faire, ils décident de créer une religion nouvelle dont les nouveaux saints seront Capital, Crédit et Aliénation.
Ce qui est frappant dans ce texte rédigé à la fin du XIXe siècle, c'est le regard avisé qu'à l'auteur sur les problématiques du monde ouvrier et l'écho plus que relatif sur nos problèmes contemporains.

Une histoire populaire de la France, de la guerre de Cent Ans à nos jours

de la guerre de Cent Ans à nos jours

Agone éditeur

28,00
par (Libraire)
24 septembre 2018

Gérard Noiriel rédige avec cet essai le summum de son travail, fruit de quarante années de recherche. À l'instar d'Howard Zinn pour les États-Unis, l'historien aborde notre Histoire du point de vue du peuple.
Cependant, par rapport à l'historien américain, il a plutôt cherché à orienter son analyse sur la domination, c est à dire les relations de pouvoir entre les hommes.
Il a également cherché à traiter des questions contemporaines qui ont leur genèse dans notre Histoire comme: les transformations du travail, le déclin du monde ouvrier, les revendications identitaires, l'immigration ...
C'est passionnant et à coup sûr déjà un classique de la recherche historique.

Sorcières

Chollet, Mona

Zones

18,00
par (Libraire)
17 septembre 2018

Mona Chollet, journaliste ayant déjà publié "Beauté fatale" et "Chez soi", s'attaque au mythe de la "sorciere". Pour se faire, elle décortique cette figure de notre imaginaire dans l'Histoire mais aussi sa résurgence dans nos sociétés.
Elle décrit trois type de femmes pouvant être des sorcières contemporaines: la femme célibataire, la femme sans enfant et la femme âgée. Son analyse s'arrête davantage, il est vrai , sur la deuxième catégorie.
Après un parallèle avec les sorcières de la Renaissance pour contextualiser le propos, la journaliste dresse les différentes raisons poussant ces femmes à ne pas avoir d'enfant: le refus simple, l'ascension sociale, l'épanouissement personnel ...
Un essai passionnant !

Le peuple contre la démocratie
par (Libraire)
17 septembre 2018

Dans cet essai, l'auteur, jeune politologue américain, explique sa théorie de la "déconsolidation démocratique"; c'est à dire l'opposition entre le populisme xénophobe et la prise de pouvoir par une élite technocratique. Le populisme étant le résultat d'un système de moins en moins démocratique, cette réflexion a évidemment un fort écho dans l'Amérique de Trump.
Le programme qu'il prône pour endiguer le phénomène est somme toute assez classique: Le retour de l'état providence, la taxation des riches ou l'augmentation des budgets loués à l'éducation ...
Des idées que la gauche occidentale approuve et qui fait de lui une figure de proue des penseurs anti-Trump.
Ce livre est un manifeste pessimiste, il ne croit pas à un "moment populiste", mais plutôt en une problématique de fond plus complexe qu'il faut combattre; toute la partie sur la question migratoire en atteste.
Je rapprocherait ce livre de celui écrit par Chantal Mouffe: "Pour un populisme de gauche", sans le positionnement politique radicale de l'intellectuelle belge.

Pour un populisme de gauche
par (Libraire)
3 septembre 2018

Pour une démocratie radicale.

Après avoir fait le diagnostic des problèmes du monde occidental dans son précédent livre: "Illusion du consensus", Chantal Mouffe tente de mettre en place une stratégie de conquête du pouvoir par la gauche radicale (La France insoumise pour notre pays par exemple).
Le peuple de gauche ne veut plus de la "révolution permanente" mais d'un bouleversement dans les urnes comme on le voit en Espagne, en Grèce ou chez nous.
Un programme politique populiste mais de gauche ne serait pas un calque de celui de droite mais une réponse claire et totale aux préoccupations du peuple en opposition à l'oligarchie qui nous dirige.
Ce serai plus de démocratie, par la proportionnelle et par une réimplication des gens dans les décisions importantes, une équivalence des différentes luttes de reconnaissance de droits émanant de la gauche comme le féminisme, le mouvement LGBT, le racisme ou bien l'écologie.
Ce livre est un manifeste, l'auteure ne cache pas dans quel camp elle se trouve. Elle fabrique une frontière claire entre le peuple, entendu comme masse prolétaire, et l'élite au pouvoir. Elle dénonce le système politique actuel, utilisant le terme de post-démocratie, où l'on vote pour le geste mais pas par conviction d'où l'abstention grandissante.
Un livre à lire et à méditer.