Suivez-nous

Manuel H.

10,90
par (Libraire)
15 mai 2021

Flaubert séculaire !

On connaissait Flaubert-le-régulier, moine de l'écriture, retiré dans la demeure familiale du Croisset, consacrant ses heures du jour et de la nuit à la littérature, traquant l'Art et le Beau comme d'autres cherchent à atteindre le divin dans quelque cellule monacale. Michel Winock ne manque pas de nous le rappeler. Et c'est une belle entreprise que d'avoir confié à ce grand historien la biographie du "Grand Flau" parue dans la remarquable collection "Biographies Gallimard" où elle côtoie désormais les biographies de "Céline" par Henri Godard et de "Montaigne" par Mireille Huchon, pour ne citer qu'elles.
Sous l'oeil de l'historien, c'est aussi un autre Flaubert qui se révèle et nous est dévoilé : Flaubert-le-séculier, homme du siècle, homme de son siècle, homme traversant et traversé par son siècle. Une traversée qui se fait en compagnie permanente de ses contemporains : étrange paradoxe pour celui qui voit son propre reflet dans le portrait d'un ours ! La compagnie de sa famille d'abord, qui l'aime et qu'il aime : sa soeur avec qui il partage tant et dont la mort l'affectera tant, sa mère qu'il accompagnera jusqu'au bout de sa vieillesse, sa nièce Caroline qu'il soutiendra jusqu'à se ruiner. La compagnie de ses amis ensuite : Louis Bouilhet, le plus fidèle d'entre tous, pour qui il remuera ciel et terre, les frères Goncourt avec qui il partage de mémorables soirées, Tourgueniev avec qui il aime s'entretenir longuement, George Sand, devenue l'indéfectible amie alors que tout devrait les opposer...Et tous le réclament, car Gustave est un formidable bout-en-train qui réjouit ses proches par sa drôlerie, ses calembours, sa joie du déguisement ! L'amitié comme un art de vivre. La compagnie est aussi celle d'un siècle convulsif : né en 1821 et mort en 1880, Flaubert connaîtra les Révolutions de 1830, 1848 et 1870, l'invasion de la France par la Prusse, la Commune de Paris, le Second empire et la naissance de la troisième République !
Grâce soit rendue à Michel Winock de nous montrer à quel point Flaubert, le "moine" de Croisset, loin d'être isolé du monde, est traversé par ces bouleversements historiques et politiques. Flaubert les vit intensément : sa volumineuse correspondance en témoigne. Ses actes aussi : il ira jusqu'à prendre les armes (il a alors cinquante ans !) pour "chasser" les Prussiens ! Mais plus encore : la biographie de Michel Winock nous ouvre un nouveau regard, une nouvelle lecture, un nouvel horizon sur l'oeuvre de Flaubert dans laquelle transpirent ces soubresauts de l'Histoire. Ainsi, les formidables et très éclairantes pages que le biographe consacre à "L'éducation sentimentale", roman paru en 1869, portrait d'une génération et d'une époque, portrait de son temps. Roman souvent mal-aimé, Michel Winock en offre une magnifique réhabilitation et une nouvelle compréhension.
Flaubert-le-régulier, Flaubert-le-séculier devenu Flaubert séculaire, marquant à jamais la littérature, l'art du roman et tant d'auteurs après lui comme le soulignent si bien "Esquisse de portrait", chapitre clôturant la biographie et le "Florilège" en fin de volume. Michel Winock n'aura pas manqué entre temps de nous faire partager les amours, les voyages, les paradoxes de l'homme et son admiration pour Victor Hugo !
Nous n'oserons pas dire de cette biographie qu'elle est monumentale, car nous craindrions d'inévitablement nous retrouver dans le "Dictionnaire des idées reçues" à l'hypothétique article "Biographie : toujours monumentale". Ce que Michel Winock nous offre sans doute de plus beau, c'est de nous faire entrer dans la compagnie de Flaubert, tant et si bien que nous ne nous étonnerions (presque) pas de recevoir l'une de ses lettres nous donnant enfin, depuis tout ce temps, de ses nouvelles...

Les Éditions Noir sur Blanc

18,00
par (Libraire)
24 avril 2021

Une folle comédie en Croatie !

La comédie la plus déjantée de l'année vient de Croatie ! Quand l'amour tombe du ciel sur quatre gars un peu ballots et bien balourds, c'est une folle, cocasse et rocambolesque histoire qui tourbillonne dans l'absurde et bouillonne dans la bonne humeur ! Déconfinement garanti !

Anne-Marie Métailié

21,00
par (Libraire)
5 avril 2021

Frontière sous haute tension

Hors des sentiers battus, Olivier Truc déploie une intrigue passionnante conduite par l'atypique police des rennes. Dépaysement garanti au bord de l'océan Arctique où des animaux en tous genres tendent les relations frontalières entre l'ogre russe et ses voisins scandinaves : des rennes volatilisés, des chiens errants et un beau panier de crabes remplis de trafiquants, de douaniers, de politiciens, de mafieux et d'éleveurs qui se manipulent les uns les autres et jouent avec le feu au pays de la glace. Du grand art !

16,50
par (Libraire)
5 avril 2021

Ondes sonores

Ce recueil de nouvelles de Maylis de Kerangal construites autour du motif de la voix humaine porte toute la richesse de sa voix littéraire si singulière, colorée par une palette lexicale riche, précise et inattendue qui ouvre aux lecteurs de larges horizons visuels et sonores. Son écho se porte et se répercute dans des replis du monde, de la matière et de la vie où la littérature ne se risque que trop rarement.

par (Libraire)
5 avril 2021

Western sibérien

À la frontière du roman d'anticipation et de la littérature des grands espaces, entre western post-apocalyptique et fable politique au temps de nouveaux totalitarismes, « Au nord du monde » est un roman fascinant et passionnant, haletant et tenant, riche d'émotions, d'interrogations et de projections qui catalyse les inquiétudes du monde à travers la survie de son héroïne dans une Sibérie dévastée et un monde dépeuplé. Une découverte !