Suivez-nous

Roselyne R.

Liv Maria

L'Iconoclaste

19,00
par (Libraire)
7 août 2020

Quelle difficulté insurmontable que celle de parler d'un livre que l'on a tellement aimé. Celui-ci en fait partie et la gageure est grande.

Il faut se laisser embarquer sur les traces de ce beau personnage de femme qu'est cette incandescente Liv Maria.
Elle va traverser une vie semée d’embûches sentimentales qui vont la fortifier et l'embellir...

Un roman que vous chérirez longtemps tant le souffle de la liberté vous emportera loin du destin tout tracé de cette héroïne des temps modernes.

Un roman tout simplement, beau et subtil.

Buveurs de vent
20,90
par (Libraire)
28 juillet 2020

Quel bonheur de retrouver l'écriture flamboyante de Franck Bouysse ...

Encensé par les libraires lors de la parution de son précédent roman "Né d'aucune femme", voici un roman tout aussi fabuleux et très attendu par ses lecteurs.

Le roman s'articule autour de la présence d'une centrale électrique, perdue au milieu d'une vallée et tenue d'une main de fer par Joyce, personnage cruel et paranoïaque. Près de ce lieu vecteur de tous les emplois de la région, vit une fratrie plongée dans les vicissitudes d'un destin tout tracé.

Mais un drame, orchestré par des personnages tous aussi énigmatiques les uns que les autres, va se dérouler sous nos yeux et nous entraîner loin des sentiers battus.

Un roman d'une grande intensité.

Le chant de la pluie

Mercure de France

23,80
par (Libraire)
11 juin 2020

Le choix d'une lecture tient parfois à une première impression. Pour celui-ci, ce fut tout d'abord un titre empreint de musicalité " Le chant de la pluie" puis le bandeau de la couverture, un paysage irlandais avec le vert conjugué au brun de la lande, le gris d'une mer étale et un ciel chargé de minuscules nuages.

Le roman débute par ces quelques mots, "Brendan est mort. Voilà elle l'a dit."

La narratrice vient de perdre brutalement son mari et elle décide de quitter temporairement Londres pour venir passer quelques jours de solitude dans la maison et le village natal de son défunt mari.

Dans cette bourgade isolée de la côte ouest de l'Irlande, elle va découvrir la part cachée de cet homme avec lequel elle a vécu pendant trente ans. Commence alors pour elle l'heure des bilans mais aussi la rencontre avec cette communauté villageoise si disparate mais néanmoins soudée.

Seuls les romanciers irlandais savent rendre à la vie une saveur à la fois précieuse et mélancolique.

Nos espérances
22,00
par (Libraire)
9 mai 2020

Nos vies rêvées ...

C'est avec impatience que j'attendais la sortie du nouveau roman d'Anna Hope, talentueuse romancière britannique .
Pour celles et ceux qui ont eu le bonheur de lire ses deux précédents romans, " Le chagrin des vivants " et " La salle de bal ", voici une nouvelle pépite littéraire ;
L'auteure a choisi de situer ce nouveau roman dans notre époque contemporaine. Le fil conducteur sera le destin de ces trois amies qui se sont connues à la fin des années 90. Quinze années sont passées et les espoirs de leur jeunesse se sont évaporés. Chacune jalouse la vie des deux autres.
Que reste-t-il de ces amitiés à l'heure des désillusions?
Grâce à une écriture riche et sensuelle, Anna Hope raconte avec justesse le parcours de ces héroïnes vulnérables et attachantes. Elle brosse avec virtuosité le portait de femmes confrontées à des choix de vie qu'elle n'avaient pas imaginés .
Un beau roman à mettre entre toutes les mains.

Le guetteur
par (Libraire)
3 mai 2020

Entre récit et enquête policière, l'auteur part à la recherche de sa propre mère. Celle ci a traversé les décennies portée par sa foi en l'action politique où elle s'est oubliée ou peut être perdue.
C'est un hommage vibrant d'un fils à sa mère qui, par l'écriture, la fait revivre une seconde fois..
C'est aussi une plongée abyssale dans le chaos existentiel d'une femme rattrapée par les démons de la vieillesse.
Un texte d'une beauté âpre.