Suivez-nous

Roselyne R.

La seule histoire
22,80
par (Libraire)
11 septembre 2018

"Un diable au corps" dans l'Angleterre des années soixante.

Dans l'Angleterre corsetée des années soixante, Paul, dix-neuf ans, tombe follement amoureux de Susan, quarante-huit ans et cet amour déterminera tout le cours de sa vie. Cette entrée brusque dans la vie adulte ne se fera pas sans dommage. Le jeune homme essaiera de vivre son amour auprès d'une femme qui fuira ses propres démons, dans l'alcool.
Au moment où commence cette histoire, Paul est un homme âgé et il s'interroge sur les choix qu'il a ou n'a pas faits et sur les répercussions que cela a entrainées dans sa vie.
Julian Barnes fait fi de la morale pour brosser avec sensibilité le portrait d'un couple en perdition...
Beau et déchirant.

Les exilés meurent aussi d'amour, roman
par (Libraire)
27 août 2018

Enthousiasmant

Shirin, personnage central du roman a quitté enfant l'Iran de ses ancêtres. Elle grandit à Paris au sein d'une famille névrosée et toxique. Elle cherche sa place de jeune femme exilée, entourée de tantes maléfiques, d'un père absent, d'une mère effacée et d'un petit frère surdoué. Elle s'émancipe de ce carcan et cherche sa liberté au milieu du rire et des larmes.
Le burlesque côtoie le drame dans ce roman vif et décapant.

Le guetteur
par (Libraire)
15 août 2018

Entre récit et enquête policière, l'auteur part à la recherche de sa propre mère. Celle ci a traversé les décennies portée par sa foi en l'action politique où elle s'est oubliée ou peut être perdue.
C'est un hommage vibrant d'un fils à sa mère qui, par l'écriture, la fait revivre une seconde fois..
C'est aussi une plongée abyssale dans le chaos existentiel d'une femme rattrapée par les démons de la vieillesse.
Un texte d'une beauté âpre.

Chien-Loup
21,00
par (Libraire)
15 août 2018

Romanesque

Si la notion de plaisir existe dans la lecture, c'est dans ce roman qu'elle se niche. C'est avec délectation que vous allez savourer ce nouveau roman de Serge Joncour et surtout, en vous laissant happer par la dualité du récit.
Comme un conte de notre époque contemporaine et de ses travers, le roman s'articule autour de cette maison isolée du reste du monde.
Une histoire romanesque à souhait où tous les ingrédients d'un excellent roman sont réunis: des personnages attachants, une intrigue imbriquée dans l'histoire, une nature mystérieuse et ensorcelante. Tout cela est orchestré d'une main de maitre par l'auteur.
Grand coup de cœur de cette rentrée littéraire.
Un plaisir de lecture intense .

La fille qui brûle
par (Libraire)
29 mai 2018

Le passage de l'enfance à l'adolescence est un moment particulier dans l'existence de chacun. C'est celui-ci, certainement, qui déterminera celui ou celle que l'on deviendra plus tard.
La narratrice, Julia va l'expérimenter tant sa relation avec Cassie, son amie d'enfance est chaotique.
A la lecture de ce très juste roman de Claire Messud, j'ai beaucoup pensé au personnage de " Frankie Adams" de Carson Mc Cullers .
On observe, dans ce roman, la désintégration inexorable d'une amitié adolescente.
C'est beau et cruel à la fois comme si ces deux adultes en devenir devaient quitter, pour toujours, le monde de l'innocence propre à l'enfance.
Ces deux amies, qui se sont connues à la maternelle, se sont jurées une amitié indéfectible. Mais le cours de la vie va en décider autrement
Vivant chacune dans un milieu social opposé, elles vont faire l'amère expérience des difficultés à transgresser certaines valeurs propres à son origine.
Un roman juste et incandescent .