Suivez-nous

Rosalie R.

Ör
par (Libraire)
3 décembre 2017

Errance

Jonas a perdu le goût de vivre; il est déterminé la seule solution c'est mourir. Le problème est de procéder à cette éviction dans une relative discrétion. Il serait en effet d'un goût douteux d'imposer à sa fille, qui n'est pas vraiment la sienne, ou à son ex épouse la vue de sa désespérante dépouille. Avec pour unique bagage une chemise rouge et une boîte à outils notre héros décide de provoquer le destin et s'embarque pour un voyage peu ordinaire: il s'envole à destination d'une contrée lointaine non identifiée ravagée par la guerre dans laquelle il y a fort à parier qu'il rencontrera la Dame en noir sans encombre. Mais c'est précisément au contact des meurtrissures d'autrui qu'il va apprendre à panser ses blessures, baigné dans un univers dévasté il va peu à peu se construire.
Le récit délicat d'une âme vacillante en quête d'identité; un roman tendre tout en finesse sur le pouvoir de la solidarité.

Monstre
18,00
par (Libraire)
26 novembre 2017

"Aujourd'hui, la célébrité, mon image, tout ça ne m'intéresse plus. Je me fous de ce qu'on pense de moi, je suis comme je suis: c'est à prendre ou à laisser."
Après "ça s'est fait comme ça" et "Innocent", Depardieu poursuit dans la même verve la révélation de ses émotions, de ses coups de cœur et de ses déceptions comme de ses errances. Avec la puissante sincérité qui caractérise son verbe, il dévoile dans une rare honnêteté son hostilité au catéchisme bien-pensant, à l'obsession du contrôle, de la norme et du souci de plaire. Sans nostalgie, le géant du cinéma français affirme son besoin de sincérité et de liberté, liberté à laquelle il ne pourrait prétendre s'il niait sa monstruosité; car ses défauts comme ses qualités parlent de lui et les ignorer reviendrait à masquer ce qui constitue une partie de son humanité.
Le récit d'un amoureux de la vie et des gens, un jouisseur de l'instant présent, monstrueusement libre, remarquablement loyal et furieusement authentique.
Du grand Depardieu

Deux milliards de battements de cœur

Kawamura Genki

Fleuve éditions

15,90
par (Libraire)
22 novembre 2017

Alors qu'il n'a plus que quelques jours à vivre, le narrateur de ce savoureux petit ouvrage fait une rencontre on ne peut plus insolite: le diable en personne, accoutré d'une chemise hawaïenne, surgit dans son appartement et lui propose de supprimer de la surface de la terre une chose par jour moyennant vingt-quatre heures de vie supplémentaires.
Un bien singulier pacte auquel notre héros, peu empressé de mourir, décide de consentir avec appétence. Les deux jours additionnels qui lui sont octroyés vont être l'occasion de prendre conscience de toutes les règles artificielles créées par l'humain et qui n'ont eu pour effet que de quadriller la vie et d'entraver la liberté.
Certes, mais que va-t-il advenir lorsque le diable suggère comme ultime éviction celle de nos chers animaux de compagnie les chats?
Un petit livre surprenant, débordant de tendresse et de mansuétude, un conte philosophique réconfortant à l'approche des fêtes.

La Brume en août, L'Histoire vraie d'Ernst Lossa

L'Histoire vraie d'Ernst Lossa

Anne Carrière

20,00
par (Libraire)
19 novembre 2017

A la mémoire d'un ange

Ernst Lossa, un ange, a été assassiné à 14 ans en août 1944 dans l'hôpital psychiatrique bavarois Kaufbeuren.
Issu d'une famille de commerçants ambulants, le jeune yéniche fut arraché à sa famille, conduit dans un orphelinat puis en maison de correction pour finalement être interné et euthanasié par surdose de morphine; une innocente proie comme les 2400 patients disparus victimes de l'eugénisme nazi.
Robert Domes a travaillé pendant cinq années, se plongeant dans les archives et rencontrant des témoins de l'ignominie médicale instaurée par le IIIème Reich pour rendre un poignant hommage à ce jeune garçon jugé asocial et psychologiquement irrécupérable et pourtant absolument sain de corps et d'esprit.
Un récit bouleversant et nécessaire dont le romanesque discret retrace avec exactitude l'effroyable destin d'une enfance sciemment sacrifiée, un crime aujourd'hui encore sans coupables.
Indélébile!

Cox ou La course du temps / roman
par (Libraire)
10 novembre 2017

Le temps est, en philosophie, la question majeure. Du fait de son irréversibilité il est le cadre indépassable de notre existence, la forme même de notre impuissance.
Dans la Chine du XVIIIème siècle, Cox, horloger anglais de génie, est invité par l'empereur Quianlong afin de réaliser une horloge capable de rendre simultanément le temps subjectif de la conscience et le temps objectif et physique de la mécanique, d'inventer une machine pouvant exprimer les temps fuyants, rampants ou précipités d'une vie humaine.
Avec une délicatesse et une minutie propre à l'estampe, Christoph Ransmayr nous plonge au cœur de l'énigmatique Cité interdite et de ses non-dits, de ses règles, ses couleurs, ses ambiances tantôt terriblement violentes tantôt mystérieusement feutrées.
Dans une langue très poétique et sensuelle la réflexion philosophique s'infiltre dans ce récit envoûtant où le temps y est comme suspendu.
Une très très belle découverte