Suivez-nous
Un garçon c'est presque rien
par (Libraire)
31 août 2020

"Mais je crois que je préfère Rester à contre-courant, Être comme le vent, Libre et invisible."

Un garçon c'est presque rien, c'est ce genre de livre, vous savez, ceux où vous ouvrez une page au hasard, vous lisez une strophe et vous avez l'impression que vous auriez pu écrire ces mots.

"Un garçon c'est presque rien", c'est ce genre de livre.

Roméo n'est pas un garçon comme les autres. Roméo est un garçon qui n'aime pas le sport, n'aime pas les manèges à sensations, ah et il pleure devant le Magicien d'Oz aussi (au grand désespoir de son père).

Mais surtout il aime la musique et Justine (au grand bonheur de sa mère).

Justine qui semble si inaccessible, si parfaite alors que Roméo n'est que... lui.
Pourtant une amitié bien qu'imprévue va naître.

Ce trésor de roman à vers libre à fait serrer mon petit cœur de nombreuses fois par la beauté du texte, par ses thématiques lourdes et importantes (harcèlement scolaire, le consentement,etc.) et par Roméo, ce garçon qui n'est pas un cliché vivant mais un garçon touchant, doué de sentiment.

Un garçon qui refuse d'ÊTRE celui qu'il DOIT être, celui que la société veut qu'il soit.

Un garçon vrai.

Tous les conseils de lecture