Suivez-nous
23 août 2021

Ce roman est à l'image de la maison qui s'y dissimule : étouffant, troublant.
Une fois à l'intérieur la réalité s'effrite comme le vieux papier peint révélant, couche après couche, les secrets de ses résidents. Il est impossible de s'y soustraire. Elle nous poursuit même dans la quiétude du sommeil pour y glisser de vieux souvenirs remplient de sang et de cris.

Dans un univers gothique où se mêle ancienne lignée coloniale et horreur Lovecraftienne, SIlvia Moreno Garcia, nous livre un roman délicieusement dérangeant.

Tous les conseils de lecture