Suivez-nous

"Jonquille Afghanistan, 2012"
Ajouter à mon calendrier
Le , L'Armitière

En Partenariat avec l'Université de Rouen

Un monde à part. Ils s’appellent Mathieu, Greg, Aïssa, David, Jean-Jacques… Jean Michelin est leur capitaine, leur compagnie s’appelle Jonquille. Nous sommes en Afghanistan, à l’été 2012, alors qu’à la mission de lutte contre les talibans se mêlent déjà les préparatifs du rapatriement annoncé par la France. Comment raconter la guerre à ceux qui ne la voient que de loin ? Comment parler des hommes et des femmes, de ce qu’ils sont, de ce qu’ils vécurent ? Jean Michelin a choisi de dire leur histoire, portrait après portrait, souvenir après souvenir,
sans grand spectacle, à hauteur d’homme. La mort est au rendez-vous, c’est un air que l’on respire. Tout, ici, est vu à travers le prisme d'un quotidien où les urgences du moment ne cessent de croiser l’attente, les liens familiaux, la fraternité, cette part intime qui ne disparaît jamais. Du récit haletant des opérations de terrain aux confidences paisibles du soir et à l’angoisse du lendemain : tel est l'univers dont Jean Michelin nous ouvre les portes, avec une pudeur et une franchise qui touchent en profondeur. L’exercice du commandement est aussi une leçon de solitude.

Né en 1981, le commandant Jean Michelin est saint-cyrien et officier d’infanterie. Après avoir servi en opérations au Kosovo, au Liban, en Guyane et en Afghanistan, puis comme plume du commandant allié Transformation à l’OTAN, il a rejoint à l’été 2018 le Pôle Rayonnement de l’armée de Terre, à Paris.

Rencontre animée par Benoît Roux