Suivez-nous

Altipiano - Cheminer avec Mario Rigoni Stern (éditions Rue d'Ulm)
Avec Loïc Seron
Ajouter à mon calendrier
Le , L'Armitière

Sur inscription. Cliquez ici pour vous inscrire

Passe sanitaire obligatoire

--------------

Mario Rigoni Stern aurait eu cent ans en 2021. Comment naît un écrivain de cette envergure ? par quelle conjonction d’éléments décisifs ? dans quel lieu, quels paysages ? Le plateau d’Asiago, au nord-est de l’Italie, a été fondamental pour lui : il l’a forgé, éduqué, nourri, puis, après la Seconde Guerre mondiale, apaisé, soigné, réconcilié avec la vie.

Et l’auteur du Sergent dans la neige le lui a bien rendu. En décrivant l’Altipiano, cette étonnante île de terre suspendue au-dessus de la plaine de Vénétie, en chroniquant la vie de son peuple, Rigoni Stern a parlé du monde entier, préfigurant la pensée écologiste globale. Son œuvre exalte la possible relation équilibrée entre l’homme et la nature, mais aussi entre les hommes, simples composants du vivant. Loïc Seron a parcouru le Haut Plateau à pied et en toutes saisons pour évoquer l’esprit d’un homme qui a tiré de sa montagne la force de vivre debout et de se souvenir, la volonté de comprendre et de témoigner, en harmonie avec le monde.

Dialogue intime d’images et de mots, son cheminement célèbre un paysage, une voix, un idéal humaniste, comme pour répondre à cette question : qu’est-ce qui compte vraiment ?

__________

Mario Rigoni Stern

C’est l’un des grands écrivains italiens du XXe siècle. Combattant dans un régiment de chasseurs alpins pendant la Seconde Guerre mondiale, fait prisonnier par les Allemands en 1943, il s’évade et rejoint son village natal en 1945. Devenu employé du cadastre, il se consacre à l’écriture à partir de 1970, en cohérence totale avec son milieu naturel. Il est mort en 2008.

Mario Rigoni Stern, l’un des grands écrivains italiens du xxe siècle. Combattant dans un régiment de chasseurs alpins pendant la Seconde Guerre mondiale, fait prisonnier par les Allemands en 1943, il s’évade et rejoint son village natal en 1945. Devenu employé du cadastre, il se consacre à l’écriture à partir de 1970, en cohérence totale avec son milieu naturel. Il meurt en 2008.

Loïc Seron, angliciste, un temps enseignant. Musicien de jazz. Voyageur. Photographe pour témoigner, donner à voir : l’être humain dans son milieu, au travail, vivant sa vie ; l’artiste ; le paysan agissant en conscience ; la ville, la nature, la montagne, notre juste place en elles. Écriveur pour raconter des histoires, sans fiction ; pour rapporter avec des mots, en résonance de l’image, des choses ressenties au prisme d’une attention au détail, à la vibration, mais aussi au tableau d’ensemble. Obnubilé par les pratiques vertueuses comme ligne de conduite face aux enjeux inédits de notre époque.

Parution en septembre 2021 de La Félicité du loup, le nouveau roman de Paolo Cognetti
(prix Strega 2016 et Médicis étranger 2017 pour Les Huit Montagnes) chez Stock.