Suivez-nous

Rétiaire(s) (Gallimard)
Avec DOA
Ajouter à mon calendrier
Le , L'Armitière

Sur inscription. Cliquez ici pour vous inscrire

---------------------------------

Depuis le très remarqué Pukhtu, il y a 7 ans, on attendait le « prochain » DOA (sans cuir ni latex). Une attente largement récompensée !
Enquête serrée, guerre des services et coups fourrés, trahisons et revers de fortune, avec Rétiaire(s) DOA fait un formidable retour au roman (résolument) policier.

La vie du commandant Théo Lasbleiz, chef de groupe à la Brigade des stups, bascule le jour où sa femme et sa fille sont exécutées à leur domicile, en sa présence, sans qu’il puisse rien faire. Anéanti, Lasbleiz abat ensuite le commanditaire de ces assassinats dans l’enceinte même du Tribunal judiciaire de Paris, où ce trafiquant était venu faire des révélations à la juge chargée de son dossier. Immédiatement arrêté, incarcéré à la Santé et cuisiné par l’IGPN, qui le soupçonne d’être un ripou et d’avoir cherché à se protéger plutôt qu’à venger sa famille, le policier déchu ne souhaite plus qu’une chose : mourir à son tour.
Derrière les barreaux, Théo croise Momo Cerda, puissant caïd manouche enfermé pour une peine légère. Les deux hommes se « connaissent » professionnellement et entretiennent des relations ambiguës. Momo et son clan sont, pour leur part, dans le collimateur de l’O;ce anti-stupéfiants – OFAST – et notamment de l’un de ses fonctionnaires, le capitaine Amélie Vasseur, un officier de gendarmerie qui va venir chercher auprès de Théo des tuyaux sur une affaire d’envergure que préparerait la famille Cerda. Cette confrontation entre deux conceptions antagonistes du même métier, gendarmerie vs police, et des valeurs qui le sous- tendent, va avoir pour l’un et l’autre des conséquences graves, inattendues ; tout en aidant Amélie à étayer peu à peu ses hypothèses et à comprendre ce que préparent les Cerda :
assurément un gros coup, un très gros coup même !
Avec la rigueur qu’on lui connaît, l’auteur immerge son lecteur dans le quotidien de ceux qui traquent le crime et le trafic de drogue ; son indiscutable talent de romancier nous arrime à la destinée de ses personnages, nombreux, aux liens complexes et fragiles ; son style, d’une précision presque brutale, colle au plus près de cet univers de violence et de solitude.

---------------------------------------------------

Né en 1968, en France, DOA existe : il est romancier et scénariste. Lecteur compulsif sur le tard, auteur pour le moment, il aime aussi le cinéma, la BD, David Bowie, la musique électronique, les Robustos et les Gran Panatelas. Après Citoyens Clandestins, Le serpent au mille coupures et Pukhtu 1 et 2 , tous publiés à la Série Noire, Rétiaire(s) est son cinquième roman à paraître dans cette collection.

Contributions de

Plus d'informations sur DOA