Suivez-nous

"Dans le ventre de Klara" ((Récamier))
Avec Régis Jauffret
Ajouter à mon calendrier
Le , L'Armitière

Sur inscription. Cliquez ici pour vous inscrire

--------------------------------------------------------

Sans jamais le nommer, Régis Jauffret raconte comme personne ne l’a jamais fait les origines du dictateur le plus féroce de tous les temps. Un roman sur la gestation et la naissance du mal incarné.
« Ce roman raconte les neuf mois au cours desquels Adolf Hitler fut conçu, grandit dans le ventre de sa mère et naquit. Les faits et les paroles cités qui ont un rapport même lointain avec la Shoah correspondent rigoureusement à la vérité historique. En revanche, documents et témoignages touchant l’existence des protagonistes de cette histoire sont rares. La règle à laquelle je me suis tenu est de naviguer entre les éléments tangibles dont on dispose actuellement concernant les parents de Hitler, pour tenter de reconstituer leur généalogie sordide et leur quotidien durant cette grossesse aux conséquences funestes. Les faits dont on a trace ont servi d’armature à cet ouvrage de fiction. Ce roman se déroule parallèlement à la conception et au développement du fœtus en train de mûrir dans le ventre de Klara Hitler. Il contenait dans ses fibres la Shoah qui sans Hitler n’aurait probablement pas eu lieu. Il est fragile alors, ce monstre de l’histoire en devenir. À tout moment sa mère pourrait le perdre, mourir elle- même avant de le mettre bas en ces temps où l’espérance de vie des nourrissons était maigre, sans compter que s’il avait été conçu un autre jour il eut été un autre.
La Shoah est en chacun de nous. Elle nous habite. Peu à peu, s’éteindront les derniers témoins. Vingt ans encore et plus personne n’aura connu la Shoah. Les valeurs occidentales d’aujourd’hui se sont dans une large mesure développées en opposition aux idées qui l’ont rendue possible. Les historiens continueront leurs recherches, les philosophes poursuivront leur quête des racines du mal, les artistes feront entendre dans leurs œuvres les gémissements des Juifs mourant de faim dans les rues des ghettos, les hurlements des enfants poussés dans les chambres à gaz et le sublime chant qui s’échappait parfois des wagons surchargés de
familles terrifiées en route vers Sobibor, Treblinka, Birkenau, un de ces camps maudits dont il exista un archipel dans l’Est de l’Europe.
Ce roman est mon humble contribution à ce Mémorial singulier que les créateurs de demain érigeront pierre par pierre. »

Régis Jauffret est l’auteur de nombreux ouvrages dont Microfictions, Sévère, La Ballade de Rikers Island, Papa et Le Dernier Bain de Gustave Flaubert. Il a reçu le prix Goncourt de la nouvelle pour Microfictions, le prix Femina pour Asiles de fous et le prix Décembre pour Univers, univers.

Contributions de

Plus d'informations sur Régis Jauffret