Suivez-nous

"Un joli printemps" ((Les éditions Baudelaire))
Avec Angie ASLANIS
Ajouter à mon calendrier
Le , L'Armitière

« Orian est parti. J’essaie de me raisonner et de me remémorer ses paroles réconfortantes, mais je ne ressens que du vide, un poids énorme sur ma poitrine qui rend ma respiration difficile, et une multitude de larmes qui viennent mourir dans mon cou trempé. Le rhum abusivement ingéré, embrouille mes pensées et ne fait qu’accentuer ma sensation d’un climat apocalyptique dans mon psychisme. Line arrive. Elle me prend dans ses bras, me couche et se couche auprès de moi. Sa présence me rassure un peu. Je sombre, il est 4 h 00. »

Cet effondrement violent et brutal est incompréhensible et disproportionné, par rapport au contexte dans lequel il s’inscrit. Pourquoi le masque a-t-il volé en éclats ? Commence alors une introspection longue et douloureuse – mais cathartique – dans une double temporalité, à la limite entre le roman et le témoignage. Le retour en arrière est impossible, il va falloir trouver une issue.

Mais comment ?
Entre pudeur et franchise dérangeante, découvrez le récit simple et sincère d’une vie, où tout ce que l’autre a brisé ne peut que lentement se réparer.

-------------------------------------------------

Âgée de 48 ans, Angie Aslanis, est née à Rouen, où elle vit toujours. Fille de deux parents ouvriers, elle est poussée à la réussite scolaire et musicale au cours de son enfance. Elle devient finalement psychologue clinicienne et exerce dans des services de protection de l’enfance depuis de nombreuses années. L’écriture fait partie de sa vie depuis toujours ; elle représente pour elle un exutoire face aux difficultés rencontrées. Un joli printemps est son premier récit autobiographique.