Suivez-nous
Ma meilleure amie s'est fait embrigader
Format
Broché
EAN13
9782732475127
ISBN
978-2-7324-7512-7
Éditeur
La Martinière Jeunesse
Date de publication
Collection
Fiction
Nombre de pages
224
Dimensions
20 x 14 x 2 cm
Poids
120 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ma meilleure amie s'est fait embrigader

La Martinière Jeunesse

Fiction

Offres

Autre version disponible

Comment peut-on passer d'une vie de jeune "normal" à celle de prétendant au Djihad ? Comment la radicalisation arrive-t-elle ? Par quelles étapes ? Quel processus ? Pourquoi l'entourage ne voit-il rien ?

Dounia Bouzar s'est glissée dans la peau d'une fille dont la copine s'est fait embrigader... Elle raconte comment elle n'a rien vu, et ensuite, elle réalise toutes les étapes par lesquelles Camille est passée avant d'être complètement happée. Un récit qui permet de raconter toutes les étapes d'embrigadement et tous les signes de la radicalisation, mais de manière plus intimiste et moins moralisatrice. Le texte sera accompagné d'images de vraies publications Facebook et Twitter utilisées à des fins d'embrigadement.Extrait :Camille était ma meilleure amie. On faisait tout ensemble. Une fois chez elle, une fois chez moi, on a réussi le bac de français ensemble. Et puis voilà, c’est arrivé de nulle part. Elle a changé du tout au tout. D’un jour à l’autre, elle ne m’a plus parlé. Ce n’était plus comme avant (...) Pourquoi avoir peur ? Camille s’était donc convertie à l’islam. Mais non, au fond de moi, je sentais bien autre chose. Ma cousine est musulmane et Sarah, mon autre amie, s’est convertie. Je n’ai jamais eu peur. Je n’ai jamais été mal à l’aise. Elles n’avaient pas les yeux vides, comme Camille... Elles rigolaient, parlaient, travaillaient... Bref, il ne s’agissait pas de conversion. Mais quoi alors? (...) Je n’ai pas réagi assez vite. Camille s’est faite embarquée la semaine suivante. Le temps que je commence à me renseigner et à comprendre, c’était déjà fini.Dounia Bouzar est une anthropologue française née à Grenoble en 1964, d'un père maroco-algérien et d'une mère française d'origine corse. Docteur en anthropologie spécialisée dans l'analyse du fait religieux, elle a publié de nombreux articles, livres, essais et tribunes libres. D'abord éducatrice, elle a ensuite été chargée d’études "laïcité" à la Protection judiciaire de la jeunesse de 1991 à 2009. Elle a siégé au Conseil français du culte musulman de 2003 à 2005 en tant que personnalité qualifiée. En 2013, Dounia Bouzar créé avec d'autres experts l'association du CPDSI (Centre de prévention des dérives sectaires liées à l'islam).
S'identifier pour envoyer des commentaires.