Suivez-nous

Conseils de lecture

Christopher Denise

Kaléidoscope

14,00
Conseillé par (Libraire)
26 janvier 2023

A partir de 3 ans

Un album qui prône le courage et la persévérance.
Parce que même quand on est tout petit, on peut avoir de grands rêves, comme aller sur la lune quand on est un ver de terre ou faire du rodéo quand on est une pomme de terre.
Alors pourquoi Chouette ne pourrait pas devenir chevalier ?
Oui pourquoi ?!
Et gare aux dragons !


Eduardo Fernando Varela

Anne-Marie Métailié

22,50
Conseillé par (Libraire)
23 janvier 2023

Dépaysement garanti avec le fantastique second roman d'Eduardo Fernando "Varela" ! Après la traversée des plaines patagoniennes, l'argentin nous embarque à cinq mille mètres d'altitude dans la cordillère des Andes, au col de Roca Pelada, lieu fictif frontalier entre deux pays d'Amérique du Sud. C'est sur ces terres hostiles à l'aridité extrême et qui surplombent le monde que vivent tant bien que mal les deux détachements de soldats censés surveiller la frontière. Au risque à tout moment de se prendre un débris de météorite sur la tête, ils scrutent l'horizon inlassablement avec pour seul contact une radio défectueuse et un train de ravitaillement qui n'arrive jamais. Il ne se passe rien et il n'y a rien à faire dans ces lieux désolés, le temps s'est arrêté il y a des lustres; pourtant l'arrivée inopinée d'une femme au commandement va bouleverser l'austère quotidien des troupes et faire perdre le contrôle des émotions. C'est complètement décalé, drôle et étourdissant. Cette littérature qui vient des confins du monde est bien sûr fascinante par son cadre inhospitalier exceptionnel mais aussi par sa merveilleuse leçon d'humanité. On a une tendresse toute particulière pour cet auteur si original.


Benjamin Dierstein

Points

10,90
Conseillé par (Libraire)
23 janvier 2023

S'il fallait inventer une nouvelle nuance de noir en Polar, je l'appellerais "Noir Dierstein".

Corsé à souhait, "La cour des mirages" est un roman qui m'a mise K.O debout tant le sujet traité est brûlant, l'écriture explosive, les personnages percutants (dans tous les sens du terme) et l'histoire d'une noirceur abyssale.

Benjamin Dierstein prend le lecteur par surprise : si celui-ci croyait s'en tirer avec une banale histoire de meurtre doublée d'un suicide sur fond policito-social, il se trompe lourdement et n'est pas prêt de revenir du voyage.

Roman sans concessions, "La cour des mirages" fait plonger le lecteur au plus profond de la noirceur humaine. Et si par mégarde nous tentions de reprendre notre souffle, Dierstein nous envoie un direct du gauche histoire que l'on comprenne bien que nous n'allions pas nous en tirer à bon compte; à l'image de ses personnages Pringent et Verhaeghen que l'on n'oubliera pas de sitôt.

Une lecture brute, brutale, sans répit, dont on ressort lessivé, révolté, percuté et même chamboulé. Lorsqu'un polar vous fait ressentir cela, vous ne pouvez passer à côté, quitte à y laisser un peu de vous.

A noter que bien que faisant suite à "La sirène qui fume", "la Cour des mirages" se lit très bien à part.


Albin Michel

15,90
Conseillé par (Libraire)
22 janvier 2023

« Voyagez les yeux émerveillés ! »

Arthur, Ren et Cecily se préparent tranquillement avant d’aller à l’école quand ils entendent un étrange bruit d’explosion dans la maison d’à côté, au numéro 27 où personne n’y habite depuis des années.
Sur place, les enfants y découvrent un chien et un portail. Un portail qui les plonge tout droit dans l’escape game le plus réaliste qu’ils n’ont jamais vu. Un escape game qui se passe dans le futur !

Pour lecteurs friands d’actions, d’énigmes, d’histoire et un petit peu de science ou pour les non-lecteurs fan de jeux-vidéos qui attendent LE livre pour trouver goût à la lecture.

Dès 10 ans.


Hachette Romans

19,00
Conseillé par (Libraire)
15 janvier 2023

Je n’avais tellement pas envie de finir ce livre et de quitter tous ces personnages si formidables.

Déjà on parle d’un groupe de rock très très très connu (aussi populaire que les Beatles ou les One directions, pour les moins jeunes et les plus jeunes d’entre nous).
Nous suivons deux points de vue : Jimmy, le leader du groupe qui est sujet à de nombreuses crises d’angoisse et de dépression (un genre de Kurt Cobain). Et Angel, une super fan du groupe. Bientôt, elle va assister pour la première fois à leur concert.

Toute sa vie tourne autour d’eux. Elle ne compte pas aller à sa remise de diplôme et n’a qu’une amie virtuelle, Juliet, qu’elle va bientôt rencontrer pour l’occasion.
Elle mourrait pour eux.
Pendant ce temps, Jimmy vit de moins en moins bien cette célébrité si soudainement arrivée, surtout ces filles, toutes ces filles qui crient et qui attendent tellement d’eux, qui les aiment, « vraiment ».

Et puis, ils vont finir par se rencontrer. Une rencontre inattendue qui va changer leur manière de voire le monde mais surtout de se voir soi-même.

Je comprends enfin l’engouement au sujet des histoires d’Alice Oseman, autrice de "Heartstopper". Cette histoire-ci est remplie de personnages attachants, perdus, humains. Des personnages qui ne savent pas toujours où ils vont, ni qui ils sont ,mais cherchent leurs voies, même si cela prend du temps.

Une vraie claque littéraire !

Dès 13 ans.