Suivez-nous
Le temps des gens ordinaires
par (Libraire)
2 novembre 2020

La France périphérique, le retour

Le géographe Christophe Guilluy revient dans un livre qui poursuit son étude de la France des laissés pour compte. Cette fois, la tendance a changé, cette classe, après le mouvement des gilets jaunes et la pandémie, a repris le pouvoir comme le montre les victoires du Brexit, de Trump etc.

Cet état de fait a inquiété la classe dirigeante mondialisée et au lieu de répondre aux demandes légitimes du plus grand nombre, ont été stigmatisées ses revendications les plus incongrues. Aidés par des médias complaisants, la classe dirigeante ont divisé pour mieux conserver le pouvoir (la France des ronds- points contre celle des petits commerçants).

Mais la pandémie a rebattu les cartes, pendant que la France d'en haut était confinée, c'est celle d'en bas qui a maintenu le bateau à flot. Transformant ainsi cette catégorie de la population de parias en héros.

Plusieurs concepts apparaissent dans ce livre: tout d'abord le rejet des élites serait le fruit de sa déliquescence, la fin d'un certain progressisme sauf pour une poignée de privilégiés mais surtout le concept orwellien d'honnêteté commune qui décrit le conservatisme tant culturel que sociologique de la grande majorité de la population.

Ce livre est passionnant mais comme à chaque fois qu'il sort un titre, son auteur ne laisse pas indifférent et je vous engage à le lire pour vous faire une opinion.

Tous les conseils de lecture